jeudi 14 août 2008

Une arrivée de Taïwan...

Pour une fois que je prends une journée de congé (à défaut de pouvoir prendre des vacances), et bien, c'est une belle journée... Ce matin, dans ma boîte aux lettres, une surprise m'attendait. En provenance directe de Taïwan, en moins de trois jours, ce colis est arrivé des antipodes.

Alors moi qui me plaignait de n'avoir plus rien dans mon armoire à thé, je me suis et j'ai été gâté (Dans les commandes chez Tea masters, il y a toujours un cadeau surprise... et quel cadeau cette fois-ci...) Regardez, en noir et blanc, c'est magnifique...

C'est le moment de commencer un inventaire à la Prévert, il y a :
  • une beauté orientale du comté de Hsin Chu, toute fraîche de l'été
  • un Gei Fei Cha, un thé de la concubine de cet été, de Feng Huang sur le Dong Ding,
  • un Luanze Oolong "classique" de Feng Huang sur le Dong Ding du 30 avril
  • un Luanze Oolong de Shan Lin Shi, haute montagne de Taïwan, de cet été (il parait qu'il est excellent même si c'est un haute montagne d'été... )
  • un Luanze Oolong rouge de Tse Ke Shan sur la Côte Est de ce printemps, que j'avais reçu e nMai en échantillon et que j'avais adoré
  • Un Tuocha de la Da Li Nan Jian Factory de 2002, gardé depuis six ans à Taïwan.
  • Un mini plateau en Bambou que je viens d'étrenner.
En cadeau, j'ai reçu :
  • un échantillon (en fait un assez beau morceau de la brique) de Pu-ehr cuit de la CNNP de 2000
  • un petit cube de pu-ehr cuit de 1992 avec le caractère FU inscrit sur le papier de coton qui le contient
  • deux charbons de bambou actifs...
  • une petite corbeille en bambou (???)
Mais pas de raton-laveur...

En couleur c'est encore plus beau, le dégradé de couleurs des paquets de oolongs...

C'est un belle liste que j'ai monté à l'aide de Stéphane (si on oublie l'absence de mustélidé): j'avais envie d'un peu mieux connaître les thés de Taïwan... Cet après midi a été pour moi l'occasion de découvrir le Guei Fei Cha, une belle découverte

Alors un grand merci encore à Stéphane, et comme vous l'avez deviné, j'aurais bientôt plein de choses à vous raconter...

8 commentaires:

T.alain a dit…

Très belle commande mon ami,avec tout ces thés,la soif pour toi ne sera qu'un souvenir lointain.Régale-toi bien.Dans ta commande il y a quelques thés que j'aime bien dont le Tse ke shan et l'OB (entre autres).Bonne dégustation...Ha si on n'avait pas Stéphane..Je ne sais pas pourquoi,mais ça me fait vraiment plaisir de voir les commandes des autres bloggers....

Soïwatter a dit…

Je suis bien d'accord avec toi, sans Stéphane, nos thés n'aurait pas le même caractère...

Je te comprends, le Tse Ke est vraiment magnifique, Stéphane m'en avait offert un échantillon, et je pense, sans trop me tromper, que c'est le meilleur thé rouge que j'ai goûté...
Et l'OB, c'est peut-être la raison pour laquelle j'attendais depuis un mois pour lui faire une nouvelle commande.

Je pense savoir pourquoi ça fait tellement plaisir de voir les commandes chez TM: C'est comme la découverte de la description d'un thé inconnu sur un autre blog, ça fait rêver et ça donne envie...

T.alain a dit…

Tu participes à son concours de Cha Xi?
Les noirs bio de taïwans formeront sans doute une catégorie de thé à eux seuls dans l'avenir...trop typés pour etre comparés à d'autres.
Je suis curieux d'avoir ton sentiment sur L'OB...est ce que c'est la qualité supérieure?L'an dernier la qualité normale était déjà extraordinaire,riche en bourgeons terminauc et petites feuilles...un très très bon souvenir...

Soïwatter a dit…

Je suis bien d'accord avec toi, les rouges de Taïwan sont vraiment différents. Mais n'est ce pas le cas de chaque grand jardin rouge? A la première gorgée, ne reconnait-on pas un Yunnan, un Darjeeling, un Ceylan ou un Nilgiri? Une nouvelle grande classe va maintenant exister, mais pour qu'on garde de la qualité, j'espère qu'elle restera confidentielle...

J'ai goûté l'OB hier soir, et j'ai beaucoup aimé, on reconnait tout de suite que c'est un OB. Il est riche en bourgeons et en petites feuilles. Mais mes dégustations du soir pour le plaisir me laissent rarement l'occasion de bien cerner un thé, tout plein des goûts et des odeurs de la journée que je suis, je me laisse un peu de temps pour en faire le tour avant d'en parler.

Je ne sais pas encore si je participerais aux JO du thé, mes idées ne sont pas encore bien fixées, et la petite théière que je voulais lui réserver n'est toujours pas arrivée, là ça fait un peu long... Mais j'ai encore deux semaines.

Sinon, une autre théière agée que j'avais commandé à Yixing vient d'arriver aujourd'hui, un minuscule Zhuni de 80 ml que je vais réserver à mes pu-ehr, magnifique, datant de la Dynastie Qing, avec un joli paysage et un poème peint dessus en relief, j'en parlerais très vite. Là je suis en train de la tester avec mon Ba Da Chun habituel... Essai transformé!

T.alain a dit…

grande impatience...

Vanessa a dit…

Et bien, cela donne sacrément envie... patience. MAis voilà, il faut savoir apprécier le thé, alors je forme mon palais, mes papilles et garde toutes les références des connaisseurs, comme toi, pour de prochaines commandes. Et hâte aussi de voir cette petite théière nouvellement arrivée.

Loula a dit…

En effet cette commande donne envie et je sens chez moi l'impatience de faire une commande qui grandit! Mais je pense un peu comme Vanessa et je me demande si ça ne serait pas dommage de me lancer trop tôt. En effet ma première expérience de dégustation est très fraîche et je n'ai pas chez moi le matériel pour continuer!! Ni la place d'ailleurs pour stocker tout ça! Sinon j'ai eucore une question pour ma théière : je penche pour le oolong et je me demandais si je pouvais mettre tous les degrés de fermentation indifféremment ou bien si je dois réserver ma théière seulement à des très fermentés ou à des peu fermentés?
En tout cas, merci pour tes conseils!

Soïwatter a dit…

@Vanessa: Les photos arrivent!
Je comprends que voir les commandes et les expériences des autres donnent envie. Moi aussi j'avais mis du temps avant de faire ma première commande chez TM: J'avais découvert son blog en octobre, et je n'ai sauté le pas qu'en mai. Il faut parfois se donner le temps de la découverte.

@Loula: Pour débuter, j'avais une chance: mon père m'avait ramené une petite théière en terre Zisha lors d'un de ses déplacement en Chine il y a une dizaine d'années parce qu'il savait que déjà à l'époque j'aimais le thé,mais ne savant pas trop quoi en faire, je l'avais laissée de côté. C'est donc avec une grande joie que je l'ai redécouverte cet automne. A l'époque elle me semblait minuscule, maintenant elle me semble énorme (18cl).
Pour ta Lombok, ne te casse pas trop la tête, tu peux mélanger tous les oolongs: découvre-la avec différents oolongs que tu connais, regarde ce qu'elle te donne en plus qu'une théière en porcelaine et avec le temps, tu sauras ce que tu veux en faire.