mercredi 6 août 2008

Haïku...

茶土瓶やああああ一杯秋の露
cha dobin ya aa aa ippai aki no tsuyu
Théière en terre... Ah! Tout pleine de la rosée d'automne...

Issa, 1820

Théière, je t'attends...

2 commentaires:

yueyin a dit…

Décidément Issa a le don de faire parler les mots (même en traduction ce qui n'est pas si évident ;-))

Soïwatter a dit…

C'est vrai que c'est magnifique, tout ce que Issa arrive à faire passer en quelques mots. Tu as raison, c'est rare qu'un poème garde sa force lorsqu'il est traduit. Mais je crois que c'est le pouvoir des Haïku, la force des mots plus que la force du phrasé...