jeudi 7 février 2008

La joueuse de go : Shan Sa

L'histoire:

Elle a seize ans et est lycéenne. Jeune manchoue, insouciante, curieuse, une adolescente libre. Sa passion, le jeu de go, auquel elle joue tous les soirs après la classe sur la Place des Mille Vents. Lui est un jeune officier japonais, affecté en Manchourie. Il est aussi un fervant joueur de go. On est en 1932, en Chine Extérieure (Manchourie), où s'est réfugié le dernier empereur de Chine qui s'est allié aux japonais contre les nationalistes de Tchang Kai Tchek et les révolutionnaires communistes.

Sur fond de guerre sino-japonaise, le destin de ces deux jeunes gens va se mêler autour d'un go-ban. Tour à tour, dans on se retrouve dans la peau de chacun des protagonistes, elle la jeune fille en proies de ses demons de jeunesse (amours, sexualité, idéaux...) dans une société chinoise encore traditionnaliste et lui le militaire envoyé espionner sur la Place des Milles Vents qui commence à ne plus comprendre cette guerre dont il est le pion. Une attirance impossible va se nouer entre eux...

Extraits :

Au loin, une jeune femme occupée à jouer contre elle-même. Chez nous, il est impensable qu'une femme demeure seule dans un lieu fréquenté par les hommes. Intrigué, je m'approche. Elle est plus jeune que je ne l'imaginais, et porte une robe de collégienne. La tête appuyée dans le creux de sa main, elle est plongée dans sa réflexion. Sur le damier, les pions placés avec intelligence m'incitent à un examen plus attentif. Elle lève la tête, front large, yeux bridés comme deux feuilles de saule délicatement dessinées. Je crois voir Lumière à l'âge de seize ans. Cette illusion s'évanouit aussitôt. L'apprentie geisha avait la beauté timide, recroquevillée. La Chinoise m'observe sans rougir. Chez nous, l'élégance est pâle et les femmes fuient la soleil. À force de jouer en plein air, la gamine a le visage nimbé d'un charme étrange. Son regard atteint mes prunelles savant que je ne baisse les yeux. Elle m'invite à une partie de go. Je fais le difficile pour rendre mon rôle plus crédible. [...]

La Chinoise n'aime pas le bavardage. Elle ne me pose aucune question et me presse de commencer. Dès son premier coup, elle impose un jeu pervers et extravagant. [...]

Mon affectation en Chine m'a permis de comprendre la grandeur et la misère du soldat. Conduit par l'ordre, il se déplace en ignorant la direction et le sens de sa marche. Un pion parmi d'autres. Il vit et meurt, anonyme, pour la victoire du Tout. Le go me transforme en état-major qui manie ses hommes avec froideur. Les pions progressent. Beaucoup sont condamnés à périr encerclés au profit d'une stratégie.
Leur trépas se confond avec celui de mes camarades.

Avis :

Ce roman est une merveille. J'ai adoré l'histoire, l'écriture, le toubillon des points de vue, le souvenir du go auquel je jouais parfois en prépa... Je ne dirais pas grand chose d'autre que Lisez-le! C'est à nouveau, en cette année qui commence, un véritable coup de coeur...

Ce roman a été déjà souvent lu et commenté sur la blogosphère. Retrouvez les avis de Stéphanie, La Conteuse, Kalistina, Essel, BMR&MAM.

Le roman a reçu le prix Goncourt des lycéens en 2001.

13 commentaires:

Loutarwen a dit…

Voilà bien longtemps que je veux le lire celui-là. Mais finalement, j'avais commencé par Les 4 vies du saule, un très beau livre également!

Allie a dit…

Il est dans ma PAL! Ça promet alors :D

ilmariel a dit…

J'en prends note ! ;)

Soïwatter a dit…

je l'ai adoré et je vous le conseille...

@ Loutarwen : Tu dois avant tout lire le Voyage aux Pays du Coton, tu te souviens...

yueyin a dit…

Bon d'accord, cette fois je craque... je ne sais pourquoi tout le monde le conseille mais je ne l'avais encore jamais vraiment noté, c'est fait pauvre de moi !

papillon a dit…

Bonjour Soïwater ! Je viens de te tagguer sur mon blog pour un nouveau jeu : http://journal-d-une-lectrice.over-blog.net/article-16447434.html

Katell a dit…

C'set pour moi aussi un excellent souvenir de lecture!!! J'avais adoré les scènes de jeu sur cette palce aux confins de la Chine!

fashion a dit…

C'est un très beau roman, effectivement!

Katell a dit…

je reviens donc pour te taguer (héhéhéhé!). Pour en savoir plus, RDV ici: http://chatperlipopette.blogspot.com/2008/02/six-fois-rien.html

Caroline a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman. Je l'ai trouvé bouleversant et le dénouement m'a tout simplement laissée sans voix.

pom a dit…

c'est en effet un livre à recommander.il est très beau.

j'ai moins apprécié impératrice, c'est différent

Soïwatter a dit…

@ Toutes : Comme vous dites, un excellent moment de lecture, un roman magnifique...

@ Katell : J'ai aussi bien aimé les scènes de jeu sur la place et ça m'a rappelé mes parties de Go en prépa entre deux trituration mathématiques de méninges...

dasola a dit…

Roman original lu il y a un certain temps. J'avais beaucoup aimé.