lundi 19 janvier 2009

Petit détour par l'ancienne Bibliothèque Nationnale de France

Le cent-cinquantième anniversaire des relations franco-japonaises se terminent. Mais si l'art du pays du soleil levant vous intéresse autant que moi, allez passer les portes de l'ancienne bibliothèque nationale, rue Richelieu, près de la Bouse. Pour encore un mois se trouve une des expositions les plus impressionnantes d'estampes d'ukiyo-e que j'ai eu la chance de voir. Des pièces uniques, des pièces que tout le monde connaît, commencez avec moi une petite visite...

En entrant dans l'ancienne salle de lecture Mazarine, au premier étage, on tombe sur des planches d'un des plus grands maîtres : Ando Hiroshige. Et rien que là, je savais que j'avais bien fait de rentrer.


Shunsho, Utamaro, Sharaku, Eiri et Eishi, Utagawa, Morunobu, tous les grands sont là. Et tous les grands thèmes sont présentées sur plus d'une centaine d'estampes:
  • Sumotori, théatre et maisons des plaisirs




  • Beauté féminine, humour et parodie des grands classiques

  • Une sale complète est réservée au shunga, à l'estampe érotique, et si les grecs ont un complexe d'infériorité, les japonnais sont de fieffés vantards (à moins qu'ils aient de très petits bras...) Je suis restés décents dans les estampes choisies, car ces graveurs avaient un sens du d

Mais s'il ne s'agissait que de cela... Devant la crypte, une longue file attend. Si tant de gens sont ainsi attroupés, le précieux sésame à la mains qui leur fera entre le saint des saints, c'est que la Vague est là, et pas que...

Douze des trente-six vues du mont Fuji de Hokusai sont là... Dont en passant, la vue du mont Fuji à partir d'une plantation de théiers...


Sans compter des planches de la Manga, quelques-une des plus belles stations de la route du Tokaïdo, et deux vues du tourbillon de Naruto...





Allez, cherchez la sauterelle...

Alors, si vous aimez la culture japonaise, courrez à la BnF...

9 commentaires:

Loula a dit…

C'est marrant cette expô; je ne sais plus où c'était (à Paris)mais je l'ai déjà vue. Est-ce que tu sais si c'est une reprise ou s'il y a des différences?

Patrick a dit…

Il y a eu une expo Hokusai l'an dernier à Guimet. Est-ce à ça que tu pensais, Loula ?

"rue Richelieu, près de la Bouse" : la coquille m'a bien fait rire ! Il est vrai que ces temps-ci, le CAC est au ras des pâquerettes... ;-)

alain a dit…

Comme tu es cruel de me mettre toutes ces splendeurs sous les yeux à moi triste provincial...L'expo à Guimet cet été m'a déja échappé...

Merci bcp...

Soïwatter a dit…

@ Loula: En fait il y a eu l'an dernier deux expositions sur l'ukiyo-e:
*une au musée Cernuschi sur l'ukiyo-e proprement parlé regroupant des oeuvres typique des estampes mais mettant l'accent sur les origines de ce mouvement puis sur la beauté féminine
*une autre sur Hokusai au musée Guimet où je n'ai pas pu aller à mon grand damne.

Il n'y avait aucune gravure en commun entre Cernuschi et la BnF, mais je pense que dans les oeuvres de Hokusai, il y avait certainement des oeuvres en commun... Cette exposition est aussi passée par Barcelone à l'automne.

Il faut savoir qu'il n'y a à la BnF que des œuvres rangées dans les cartons de la BnF, qui est la plus grande banque d'estampes au monde, collectionnée par des amateurs français du des deux siècles précédents. C'est ainsi que j'ai appris que nous avons en France La Vague... Je m'en voulais de l'avoir loupée à Guimet.

Soïwatter a dit…

@ Patrick: Coquille bien involontaire, car je ne parlais pas de la crise bousière, enfin qui sait.

A propos, sait-tu d'où vient ce mot, coquille?
Le 19 avril 1911, dans un article du Journal Officiel de la République concernant les nouvelles réglementations en vigueur dans le commerce des œufs de poules, il était stipulé que "quels que soient leurs calibres, les couilles devaient être propres et exemptes de duvet au moment d'être exposées à l'étalage".

Soïwatter a dit…

@Alain: c'était juste pour te dire que si tu désirais faire un tour sur Paris, le mois de Février finit le 15 cette année... ;)

Katell a dit…

Cela ferait presque regretter d'être provinciale ;-)

Francine a dit…

Superbe compte rendu... Et les illustrations donc! MERCI

Soïwatter a dit…

De rien, j'adore ces estampes, surtout les oeuvres de Hiroshoge et de Hokusai...