lundi 31 décembre 2007

Tsubaki : Aki Shimazaki

Traduction du titre : Camélia

Acte Sud / Babel, 2005


Tsubaki signifie camelia en japonais et c'était la fleure préférée de Yukiko. Avant de mourir, elle désire libérer sa conscience d'un lourd secret et écrit à sa fille une lettre dans laquelle elle raconte comment elle a empoisonné son père le jour même où la bombe allait tomber dans son quartier à Nagazaki.

C'est l'histoire d'un amour impossible et d'un secret pesant qui fera exploser une famille en même temps que la seconde bombe atomique anéantira son pays.

C'est un véritable coup de coeur : un roman très fort, un récit simple, épuré, plein d'émotion, parlant d'un drame familial sans tomber dans le cynisme ou le pathétique, avec cette atmosphère particulière que l'on ne retrouve que dans la littérature japonaise.

Tsubaki est le premier volet d'une pentalogie dont il me tarde de décourvir la suite.

Pour d'autres critiques élogieuses, voyez les avis de Loutarwen, de Jules, de Papillon, de Laure, de Lhisbei et de Frisette.

5 commentaires:

Loutarwen a dit…

Un vrai gros coup de coeur pour moi ;-)

BelleSahi a dit…

J'ai lu les 5 tomes et j'ai adoré. Le troisième tome arrive en poche.

Soïwatter a dit…

Bellesahi: J'ai aussi adoré Tsubaki. Hamaguri est déjà dans ma PAL et je sens que Loutarwen va courir acheter Tsubame dès sa sortie en poche qu'elle attend avec impatience, donc c'est comme si il était déja dans ma PAL!

Nina a dit…

J'ai commencé aujourd'hui et je suis vraiment emballée, je vais tous les lire. Ton article décrit bien l'ambiance de ce livre.

Soïwatter a dit…

Encore quelqu'un tombant sous le charme de Shimazaki! J'ai aussi adoré la série, mail il m'en reste deux à lire. Et j'attends avec impatience que Wasureanugusa et Hotaru sortent en édition Babel (pour avoir la collection complète)

Sinon, il y a Mitsuba qui est aussi magnifique. Une histoire totalement différente mais le même charme agit...